Cichlidés du Lac Malawi

Aristochromis christyi

Aristochromis christyi Trewavas, 1935

Aristochromis Trewavas, 1935 est un genre monotypique, dont Aristochromis christyi est l’espèce type.

Description du genre

Description originale du genre : Trewavas, E. 1935 – A synopsis of the cichlid fishes of Lake Nyasa. Annals and Magazine of Natural History (Series 10) v. 16 (no. 91): 65-118.

Le nom du genre fait référence au profil de son nez lui donnant un aspect  « aristocratique ». Le genre est masculin.

Le nom du genre a été utilisé en appellation commerciale :

Description de l’espèce

Description originale de l’espèce : Trewavas, E. 1935 – A synopsis of the cichlid fishes of Lake Nyasa. Annals and Magazine of Natural History (Series 10) v. 16 (no. 91): 65-118.

Aristochromis christyi a été décrite à partir de 19 syntypes (BMNH 1935.6.14.2284-2296).

L’espèce est nommée en l’honneur du Dr. Cuthbert  Christy, récolteur de la très belle « Collection Christy » pour le British MNH en 1925-1926.

Aristochromis christyi (Abysse - mars 2008)
Aristochromis christyi (Abysse – mars 2008)

L’espèce

Les mâles adultes atteigne une taille maximale de 30 cm. leur corps est compressé, de couleur bleu à brun/vert, avec une bande diagonale noire épaisse. Ils présente une tête massive de couleur bleu, dotée d’une grande bouche et une mâchoire puissante. Sa nageoire anale est orangée, avec des tâches ovoïdes bleues.

L’espèce est si caractéristique qu’elle ne peut être confondue avec une autre.

Distribution et habitat

Aristochromis christyi est distribué dans tous le lac, où il est principalement rencontré dans l’habitat rocheux et les zones rocheuses de l’habitat intermédiaire, entre 2 et 10 m de profondeur.

Alimentation, comportement et reproduction

Aristochromis christyi est un prédateur spécialisé qui a développé une technique de chasse particulièrement élaborée. Il chasse des poissons, principalement des Mbunas pouvant mesurer jusqu’à une dizaine de centimètres. Placé au-dessus de sa proie, il penche son corps sur le coté afin de bien la fixer d’un seul oeil. Il se laisse ainsi descendre sans mouvement du corps et arrivé à proximité, il saisit sa proie d’un brusque mouvement latéral de la tête.

En période de reproduction, le mâle défend provisoirement son territoire parmi les rochers. Les femelles ont tendance à se cacher pendant la phase d’incubation. Après le laché, elle peuvent encore s’en occuper pendant 3 à 4 semaines.

Maintenance en aquarium

Sa grande taille nécessite un aquarium d’au minimum 800 à 1 000 litres.

En aquarium il conviendra le faire cohabiter avec des espèces assez grandes, car il aura tendance à s’attaquer à plus petit que lui. Toutefois, sa technique de chasse peut être repérée par les proies potentielles. Il est recommandé de le nourrir principalement de chair de poisson ou de crustacé. Elle peut être variée avec ne la nourriture sèche (pailletes ou granulés), mais aussi de nourriture congelée (Artémias, Krill, mysis).

Plus d’informations

Bibliographie

  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 4ème édition – Cichlid Press – p. 348 (Aristochromis christyi)
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 3ème édition – Cichlid Press – p. 270 (Aristochromis christyi)
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 2ème édition – Cichlid Press – p. 273 (Aristochromis christyi)
  • Ad Konings – Le guide Back to Nature des Cichlidés du Malawi – 2ème édition – Cichlid Press – p. 25, 190 (Aristochromis christyi)
  • J. Snoeks & M. Hansen – Identification guidelines to other non-mbunas – The Cichlid diversity of Lake Malawi : Identification, distribution and Taxonomie. p. 266  (Aristochromis christyi)
  • F. Grenet et D. Dahy – Les prédateurs du Malawi – RFC n° 150, juin 1995 (Aristochromis christyi)

Plus d’info sur le Web