Cichlidés du Lac Malawi

Labidochromis

Labidochromis Trewavas, 1935

Le genre

Les Labidochromis sont de petits Mbunas, très proche du genre Pseudotropheus, desquels il est extérieurement très difficile de les distinguer.

Le genre Labidochromis comprend un groupe d’espèces très proches, d’une longueur ne dépassant que rarement 10 cm, avec une coloration très claire et voyante. Ils sont caractérisés une rangée extérieure de dents unicuspides (à une pointe) longues et fines recourbées vers l’avant.

Le nom de Labidochromis fait référence à la dentition du genre et l’ancien nom des Cichlidés, les chromidés : labis pour tenaille et chroma pour couleur.

L’espèce type du genre est Labidochromis velicans Trewavas, 1935.

Habitat

Les Labidochromis, sont principalement rencontrés dans les divers habitats rocheux. Bien que de nombreuses espèces préfèrent les niveaux supérieurs, balayés par les vagues, certaines sont présentent plus profondément, à plus de 30 mètres.

Quelques espèces, comme L. flavigulis, L. textilis, L. ianthinus, L. lividus, L. shiranus sont rencontrées dans l’habitat intermédiaire peu profond.

Comportement et alimentation

D’un point de vue alimentaire on distingue 2 types de comportements : les herbivores et les insectivores

Les herbivores se nourrissent des algues recouvrants les rochers et de plancton. En réalité, les algues, qu’ils prélèvent contiennent de nombreux micro-organismes qui y vivent. Ils ne sont donc pas essentiellement herbivores, mais les algues demeurent leur principale source de protéines.
Ils sont plutôt sédentaires et territoriaux du fait de la concurrence alimentaire. Parmi ces espèces, nous trouvons notamment : L. flavigulis, L. freibergi, L. sp. « Hongi », L. lividus, L. gigas, L. strigatus, L. vellicans,…

Les insectivores ne sont pas territoriaux, en dehors des périodes de frai. Solitaires, ils errent à travers l’habitat rocheux, ne s’attardant jamais à un endroit particulier. Il recherche ainsi en permanence des insectes, invertébrés et crustacés dissimulés dans la couverture biologique et sous les plafonds des grottes. Parmi ces espèces, nous trouvons notamment : L. caeruleus, L. chisumulae , L. pallidus, L. sp. « perlmutt », L. maculicauda,

Maintenance

Les labidochromis sont devenu avec les années des poissons incontournables pour le peuplement des bacs de cichlidés du lac Malawi, et notamment les bacs à Mbunas.

Un bac de volume 200 litres est un minimum, arrangé avec des amoncellements rocheux comprenant de nombreuses cavernes et cachettes. Un trio, comprennant 1 mâle pour 2 femelles sera un minimum. Ils peuvent être maintenu avec d’autres m’bumas, voir, pour certaines espèces calmes, avec des non m’bumas.
Afin d’éviter les risques déhybridation, on évitera la cohabitation avec des espèces proches comme par exemple L. sp. « perlmutt » et L. caeruleus ou L. chisumulae.

Reproduction

Les Labidochromis sont des incubateurs bucaux maternels. La ponte a lieu en T et les oeufs sont fertilisés dans la bouche des femelles. La femelle reste cachée pendant les 3 semaines d’incubation, avant de relâcher ses alevins.

Listes d’espèces

Liste des espèces décrites

  • Labidochromis caeruleus Fryer, 1956
  • Labidochromis chisumulae Lewis, 1982
  • Labidochromis flavigulis Lewis, 1982
  • Labidochromis freibergi Johnson, 1974
  • Labidochromis gigas Lewis, 1982
  • Labidochromis heterodon Lewis, 1982
  • Labidochromis ianthinus Lewis, 1982
  • Labidochromis joanjohnsonae Johnson, 1974
  • Labidochromis lividus Lewis, 1982
  • Labidochromis maculicauda Lewis, 1982
  • Labidochromis mathotho Burgess & Axelrod, 1976
  • Labidochromis mbenjii Lewis, 1982
  • Labidochromis mylodon Lewis, 1982
  • Labidochromis pallidus Lewis, 1982
  • Labidochromis shiranus Lewis, 1982
  • Labidochromis strigatus Lewis, 1982
  • Labidochromis textilis Oliver, 1975
  • Labidochromis vellicans Trewavas, 1935
  • Labidochromis zebroides Lewis, 1982

Liste des espèces mises en synonymie

  • Labidochromis caeruleum Fryer, 1956 >>> Labidochromis caeruleus Fryer, 1956
  • Labidochromis exasperatus (Burgess 1976) >>> Melanochromis exasperatus Burgess 1976 
  • Labidochromis joanjohnsonae (non Johnson, 1974) >>> Labidochromis textilis Oliver, 1975
  • Labidochromis margaritae Johnson, 1976 >>> Labidochromis pallidus Lewis, 1982
  • Labidochromis mathothoi Axelrod & Burgess, 1976 >>> Labidochromis mathotho Burgess & Axelrod, 1976
  • Labidochromis mathoto Burgess & Axelrod, 1976 >>> Labidochromis mathotho Burgess & Axelrod, 1976
  • Labidochromis textilis (non Oliver, 1975) >>> Labidochromis flavigulis Lewis, 1982
  • Labidochromis textilis (non Oliver, 1975) >>> Labidochromis maculicauda Lewis, 1982
  • Labidochromis textilis (non Oliver, 1975) >>> Labidochromis strigatus Lewis, 1982
  • Labidochromis textilius (Oliver, 1975) >>> Labidochromis textilis Oliver, 1975
  • Labidochromis vellicans (non Trewavas, 1935) >>> Labidochromis maculicauda Lewis, 1982

Liste des espèces non décrites

  • Labidochromis sp. « black dorsal » >>> Labidochromis caeruleus Fryer, 1956
  • Labidochromis sp. « blue bar » 
  • Labidochromis sp. « blue white » >>> Labidochromis caeruleus Fryer, 1956
  • Labidochromis sp. « blunt nose » >>> Pseudotropheus sp. « minutus tanzania »
  • Labidochromis sp. « caeruleus brown »
  • Labidochromis sp. « caeruleus chilucha »
  • Labidochromis sp. « caeruleus jalo »
  • Labidochromis sp. « chisumulae mbweca »
  • Labidochromis sp. « deep body » >>> Labidochromis sp. « gigas pombo »
  • Labidochromis sp. « gigas chidunga »
  • Labidochromis sp. « gigas chilumba »
  • Labidochromis sp. « gigas cobue » >>> Labidochromis sp. « gigas cobwe »
  • Labidochromis sp. « gigas cobwe »
  • Labidochromis sp. « gigas lupingu »
  • Labidochromis sp. « gigas mara »
  • Labidochromis sp. « gigas pombo »
  • Labidochromis sp. « hongi »
  • Labidochromis sp. « hora »
  • Labidochromis sp. « likomae »
  • Labidochromis sp. « lividus mozambique »
  • Labidochromis sp. « lividus nkhungu »
  • Labidochromis sp. « luhuchi » >>> Labidochromis sp. « mbamba »
  • Labidochromis sp. « lundu blue »
  • Labidochromis sp. « lundo zebra » >>> Labidochromis caeruleus Fryer, 1956
  • Labidochromis sp. « mara »
  • Labidochromis sp. « mbamba »
  • Labidochromis sp. « perlmutt »
  • Labidochromis sp. « red dorsal tanzania » >>> Labidochromis sp. « hongi »
  • Labidochromis sp. « red top mbamba bay » >>> Labidochromis sp. « mbamba »
  • Labidochromis sp. « textilis blue »
  • Labidochromis sp. « textilis cobalt »
  • Labidochromis sp. « white dorsal » >>> Pseudotropheus sp. « minutus tanzania »
  • Labidochromis sp. « yellow bar » >>> Labidochromis sp. « perlmutt » 
  • Labidochromis sp. « zebra eastern » 

 Appellations commerciales

Bibliographie

  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 3ème édition – Cichlid Press
  • P. Régnier – Trois Labidochromis de la côte Est. Généralités – RFC n° 186, février 1999

Autres ressources sur le web