Non Cichlidés

Periophtalmus spp.

Le genre Periophtalmus (périophtalme) comprend des poissons de 12 à 30 cm de longueur, au corps fusiforme, à la tête énorme pourvue d’yeux globuleux, saillants, rétractiles et mobiles.

Ces espèces présentent la particularité de passer la plus grande partie de leur temps sur terre, où ils se déplacent en s’appuyant sur leurs nageoires pectorales, semblables à des pattes, et pelviennes.

Ils ne possèdent pas de poumons, mais conservent leurs branchies humides en accumulant de l’eau dans de vastes poches placées de chaque côté de leur tête, leur permettant de respirer en dehors de l’eau.

Periophthalmus cf barbarus (Club aquariophile de Vernon, juin 2008)
Periophthalmus cf barbarus
(Club aquariophile de Vernon, juin 2008)

Classification :

  • Classe : Actinopterygii
  • Super ordre : Teleostei
  • Ordre : Perciforme
  • Sous ordre : Gobioidei
  • Famille : Periophthalmidae
  • Genre : Periophtalmus

Leur vue est plus efficace à l’air libre que dans l’eau, de sorte que lorsqu’ils nagent ils restent en surface et laissent émerger leurs yeux «périscopiques».

Distribution et habitat

Le genre Periophtalmus habite des mangroves de l’Asie tropicale.

Le genre Periophtalmus est distribué dans les zones côtières intertropicales d’Afrique de l’Ouest (de la cote sénégalaise à angolaise) et d’Asie, ainsi qu’en Océanie (Australie et Papouasie-Nouvelle-Guinée). Il est rencontré principalement dans les mangroves, en eau à la salinité variable, en s’adaptant aussi bien aux eaux douces de salées.

Alimentation

Dans la nature, le genre est carnivore, appréciant des petits crustacés et des insectes.

En aquarium, il apprécie une nourriture à base de crustacés, insectes, vers, krill et autres aliments marins hachés.

Periophthalmus cf barbarus, se nourrissant de vers de vase, en aquarium (Club aquariophile de Vernon, septembre 2006)
Periophthalmus cf barbarus, se nourrissant de vers de vase, en aquarium (Club aquariophile de Vernon, septembre 2006)

Maintenance

La maintenance de cette espèce nécessite un aquarium spécifique suffisamment vaste, d’une longueur d’au moins, 1,50 m. L’aquarium doit être couvert, pour éviter les fugues. Il sera à demi rempli d’eau, comme un bac recréant une mangrove. Le décors comprendra au moins une plage de sable ou de boue avec une ou plusieurs pierres immergées. Des racines, dépassant de la surface peuvent être utilisées en complément.

Plus d’info sur le Web :