Aqua'Technic,  Cichlidés

La famille Cichlidae

Cichla ocellaris (Aquarium de la Porte Dorée, Paris, mars 2004)
Cichla ocellaris (Aquarium de la Porte Dorée, Paris, mars 2004)

La famille des Cichlidae (ou clichlidés) fut identifiée la première fois par Bonaparte en 1840 comme Cychlini, une sous famille des Pomacentridae (Chromididae à l’époque).

L’espèce type de la famille est Cichla ocellaris Bloch & Schneider, 1801

Scientifiquement, les Cichlidae sont décrits comme des poissons téléostens (poissons osseux) d’eau douce n’ayant qu’une paire de narines, bien que certains fréquentes les eaux saumâtres et d’autres s’aventurent parfois en eau de mer, comme Oreochromis mossambicus. Hormis quelques exceptions, la majorité des Cichlidés ont en commun d’autres caractéristiques, non spécifiques à la famille :

  • Généralement, les Cichlidés présente une ligne latérale fractionnée en 2, avec des exceptions comme Teleocichla centisquama chez qui la ligne est ininterrompue ou certains Xenotilapia chez qui elle est fractionné en 3.
  • La nageoire dorsale est continue, une membrane reliant la partie rigide (épines dorsale) de la partie molle (rayons moux), le genre Cichla présentant une nageaoire échancrée.
  • La vessie natatoire n’a pas de contact avec l’extérieur, l’échange gazeux s’effectuant par le système sanguin. Cette caractéristique nécessite de remonter les Cichlidés, capturé dans les profondeurs, en marquant des paliers de décompression. Une remontée normale conduirait à une dilatation de la vessie natatoire, qui comprimerai les intestins, au risque de les faire ressortir par l’anus.

La famille des Cichlidés présentent une grande variabilité de tailles parmis les espèces connues, de quelques centimètre pour les plus petits, comme Neolamprologus multifasciatus, du lac Tanganyika, dont les femelles voisines les 3 cm, à plusieurs dizaine de centimètre pour les plus grands. De nombreux ouvrages considèrent Boulengerochromis microlepis, qui voisine les 70 cm comme le plus grand avec des dimensions assez disparates (60 à 90). Certains Cichla le détrônent aisément, sinon par la longueur, du moins par le poids; des spécimens de 1m20 et plus auraient même été capturés. Sur Fishbase, Cichla temensis est donné pour 99 cm. Parachromis dovii, donné pour 74 cm pourrait atteindre une taille de 1,20 m, mais en captivité.

Repartition géographique,

Les Cichlides sont rencontrés en Amérique du Sud et en Amérique centrale (Y compris Cuba et Hispaniola), jusqu’au Texas, en Afrique, notamment dans les lacs Malawi, Tanganyika et Victoria de la vallée du rift, ainsi que au Moyen Orient (Syrie, Israël, Iran, Irak), à Madagascar, au Sri Lanka et en Indes (zones cotières).

De l’Animal au Cichlidae

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordata
  • Sous-embranchement : Craniata (vertébrés)
  • Super-Classe : Gnathostoma
  • Classe : Osteichthyes (poissons osseux)
  • Sous-Classe : Actinoptérygiens (poissons à rayons épineux)
  • Super-Ordre : Teleostei (poissons osseux supérieurs)
  • Ordre : Perciformes (poissons perciformes)
  • Sous-Ordre : Labroïdei (apparentés aux labres)
  • Famille : Cichlidae

Classification des Cichlidae, d’après TAWIL, 2001

Cette classification, proposée par Patrick Tawil en 2001, puis complétée par Uferman vous permet de vous repérer parmis les sous-familles (terminaison en inae), tribus (terminaison en ini) et sous tribus (terminaison en ina). Les espèces citées sont données à titre indicatif et non exaustif.

CICHLIDAE :

  • Etroplinae Harris-Van Couvering, 1982 >>> Etroplus – Paretroplus – Oxylapia
  • Ptychochrominae Tawil, 2001 >>> Ptychochromis – Ptychochroimoides
  • Paratilapiinae Tawil, 2001 >>> Paratilapia
  • Heterochrominae Kullander, 1998 >>> Heterochromis
  • Retroculinae Kullander, 1998 >>> Retroculus
  • Cichlinae Bonaparte, 1840 >>> Cichla
  • Astronotinae Fernandez-Yepez, 1951
    • Crenicichlini Fernandez-Yepez, 1951 >>> Crenicichla – Teleocichla
    • Astronotini Fernandez-Yepez, 1951 >>> Astronotus
    • Chaetobranchini Fernandez-Yepez, 1951 >>> Chaetobranchus – Chaetobranchopsis
  • Geophaginae Haseman, 1911
    • Acarichthyini Kullander, 1998 >>> Acarichthys – Guianacara
    • Crenicarini Kullander, 1998 >>> Crenicara – Dicrossus
    • Geophagini Haseman, 1911 >>> Apistograma – Satanoperca – Geophagus
  • Cichlasominae Kullander, 1998
    • Acaroniini Kullander, 1998 >>> Acaronia
    • Cichlasomini Kullander, 1998 >>> Cichlasoma – Aequidens – Laetacara – Bujurquina
    • Heroini Kullander, 1998 >>> Heros – Symphysodon – Mesonauta – Pterophyllum
    • Therapsini Allgayer, 1989
      • Therapsina Allgayer, 1989 >>> Theraps – Chuco – Vieja – Amphilopus – Astatheros
      • Archocentrina Allgayer, 2001 >>> Archocentrus – Herotilapia – Cryptoheros
  • Tylochrominae Poll, 1986
    • Tylochromini Poll, 1986 >>> Tylochromis
    • Trematocarini Poll, 1986
      • Trematocarina Poll, 1986 >>> Trematocara – Telotrematocara
      • Bathybatina Poll, 1986 >>>Bathybates – Hemibates
  • Boulengerochrominae Tawil, 2001 >>> Boulengerochromis
  • Tilapiinae Hoedeman, 1947
    • Hemichromini Tawil, 2001 >>> Hemichromis – Anomalochromis – Thysochromis
    • Tilapiini Hoedeman, 1947
      • Tilapiina Hoedeman, 1947 >>> Pelmatochromis – Pterochromis – Tilapia
      • Sarotherodontina Tawil, 2001 >>> Sarotherodon – Stomatepia – Pungu
      • Oreochromina Tawil, 2001 >>> Oreochromis – Danakilia
    • Chromidotilapiini Tawil, 2001 >>> Nanochromis – Pelvicachromis – Chromidotilapia
    • Lamprologini Poll, 1986 >>> Variabilichromis – Lamprologus – Neolamprologus
  • Pseudocrenilabrinae Fowler, 1935 (anciennement Haplochrominae Hoedman, 1947)
    • Ectodini Poll, 1986
      • Limnochromina Poll, 1986 >>> Limnochromis – Gnathochromis – Reganochromis
      • Cyphotilapiina Tawil, 2001 >>> Cyphotilapia
      • Perissodina Poll, 1986 >>> Haplotaxodon – Perissodus – Plecodus
      • Cyprichromina Poll, 1986 >>> Benthochromis – Paracyprichromis – Cyprichromis
      • Ectodina Poll, 1986 >>> Ectodus – Callochromis – Ophthalmotilapia
    • Eretmodini Staek, 1977 >>> Spathodus – Tanganicodus – Eretmodus
    • Pseudocrenilabrini Fowler, 1935
      • Pseudocrenilabrina Fowler, 1935 >>> Pseudocrenilabrus
      • Cyrtocarina Tawil, 2001 >>> Protomelas – Cyrtocara – Hemitilapia
      • Pseudotropheina Tawil, 2001 >>> Pseudotropheus – Tropheops – Cynotilapia
      • Tropheina Poll, 1986 – Ctenochromis >>> Lobochilotes – Tropheus
      • Haplochromina Hoedeman, 1947 >>> Astatoreochromis – Haplochromis

Quelques éléments des caractéristiques méristiques des Cichlidés

Terminologie :

 Les dimensions d’un Cichlidé :

Bibliographie

  • Robert Allgayer, Les Cichlidés et la Science – Le guide des Cichlidés, de l’AFC
  • Patrick Tawil, L’évolution des Cichlidés – L’an Cichlidé, volume 1
  • Alfred Uferman, les Cichlidés dans la science et leur systématique – L’an Cichlidé, volume 2,
  • Philipe Burnel, Introduction aux Cichlidés – Aqua Plaisir n° 24 & 25

Autres Références :