Cichlidés du Lac Malawi

Cynotilapia

Cynotilapia Regan, 1922

Le genre

Cynotilapia afra, in situ à Cobue
Cynotilapia afra, in situ à Cobue

Le genre est endémique du lac Malawi. Il s’agit de petits Mbunas, très proche des genres Pseudotropheus et Maylandia (zebra), desquels il est extérieurement très difficile de les distinguer. Ils sont caractérisés par leurs dents externes unicuspides (à une pointe) longues, coniques, fines et relativement espacées. Cette caractéristique est souvent visible à l’oeil nu sur les spécimens adultes.

Le nom de Cynotilapia fait référence à la dentition du genre qui ressemble à celle d’un chien (cyno pour chien) et aux tilapias. Le nom signifie donc Tilapia chien.

L’espèce type est Cynotilapia afra Günther, 1894.

Synonyme :

  • Microchromis Johnson, 1975

Habitat

Les Cynotilapia, sont principalement rencontrés dans l’habitats rocheux profond sans sédiments, dans des zones non surpeuplées. Les mâles territoriaux défendent des grottes qu’ils utilisent comme site de ponte. Les mâles non territoriaux et les femelles sont rencontré en pleine eau, par leur comportement alimentaire, présentant une particularité parmi les Mbunas

Alimentation

Les Cynotilapia sont des poissons principalement planctophage. Les mâles territoriaux broutent l’aufwuchs, leur permettant de garder leur territoire, tandis que les femelles et les mâles non territoriaux se nourrissent de plancton à mi -eau.

Maintenance

Un mâle est à maintenir avec plusieurs femelles dans un bac d’au moins 200 litres. Un trio est un minimum. Le décor comprendra un amoncellement rocheux dans lequel, le mâle dominant délimitera son territoire, le reste du bac étant maintenu libre. Les Cynotilapia peuvent être maintenu avec d’autres espèces dans un volume conséquent en évitant la surpopulation dans le cas de cohabitation avec des non Mbunas.

Reproduction

Comme il est de coutumes chez les Mbunas, les espèces du genre Cynotilapia sont des incubateurs buccaux maternels. Comme site de ponte, les Cynotilapia utilisent des grottes plus ou moins vastes en fonction des espèces.
Comme c’est le cas chez de nombreuses espèces proches, il faut faire attention au risque d’hybridation.

Listes d’espèces

Espèces décrites

Espèces mises en synonymie

  • Cynotilapia zebroides (Johnson, 1975) >>> Microchromis zebroides Johnson, 1975

Espèces non décrites

  • Cynotilapia sp. « black dorsal mara » >>> Cynotilapia afra (Günther, 1894)
  • Cynotilapia sp. « black dorsal » >>> Maylandia sp. « black dorsal mbenji »
  • Cynotilapia sp. « black eastern » >>> Cynotilapia sp. « mbamba »
  • Cynotilapia sp. « blue black »
  • Cynotilapia sp. « chimate » >>> Cynotilapia afra (Günther, 1894)
  • Cynotilapia sp. « chinyankwazi »
  • Cynotilapia sp. « elongatus chitimba »
  • Cynotilapia sp. « elongatus mbenji blue »
  • Cynotilapia sp. « elongatus taiwan »
  • Cynotilapia sp. « flavus deep »
  • Cynotilapia sp. « hara »
  • Cynotilapia sp. « jalo » >>> Cynotilapia afra (Günther, 1894)
  • Cynotilapia sp. « lion »
  • Cynotilapia sp. « lion chinankwazi »
  • Cynotilapia sp. « lion ntekete
  • Cynotilapia sp. « maleri »
  • Cynotilapia sp. « mbamba » 
  • Cynotilapia sp. « mbweca » >>> Maylandia sp. « mbweca »
  • Cynotilapia sp. « mpanga » >>> Cynotilapia sp. « ndumbi » 
  • Cynotilapia sp. « ndumbi »
  • Cynotilapia sp. « taiwan » >>> Cynotilapia sp. « ndumbi »
  • Cynotilapia sp. « yellow dorsal » >>> Cynotilapia afra (Günther, 1894)
  • Cynotilapia sp. « yellow » >>> Cynotilapia sp. « lion »

Appelations commerciales

Bibliographie

  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 3ème édition – Cichlid Press
  • Ad Konings – Le guide Back to Nature des Cichlidés du Malawi – 2ème édition

Autres ressources sur le web