Aqua'Technic

Eclairage par tube fluorescent

L’éclairage de l’aquarium par tubes fluorescents est la solution la plus utilisée, du fait de son prix attractif, de sa faible consommation de courant et du grand nombre de modèle disponible avec des longueur d’onde (spectre) variés.

Plus ou moins performant, ils permettent d’obtenir une bonne croissance des plantes et de mettre en valeur la couleur des poissons.Les tubes fluorescent présente l’avantage de dégager peu de chaleur (hormis les ballast), ce qui peut être appréciable en période de canicule.

Les marques et modèles disponibles dans le commerce sont très nombreux. Longtemps, j’ai utilisé le compromis Grolux / True Lite, qui offrait une très bonne qualité. Le prix de ce dernier m’a poussé à ne plus utiliser que le Grolux, qui restait le tube passe partout à prix intéressant. Depuis mon arrivée sur le Net, j’ai pu découvrir les tubes Biolux D’OSRAM et c’est donc sur ceux-ci que j’ai fini par me fixer.

La puissance des tubes à mettre en place, est principalement fonction de la longueur du bac, en tenant compte de l’épaisseur des embases de contact. Le tableau ci contre vous donne la puissance correspondant à une longueur de tube donnée. Ainsi, un bac de 1,20 m ne pourra accueillir que des tubes de 90 ou 104 cm. Ces dernier ne sont pas conseillés, car peu courant, il restent assez cher, notamment les tubes de 104 cm.

Le nombre de tube sera ensuite déterminé par le flux lumineux de ceux-ci, exprimée en lumen. Malheureusement, celui-ci est très rarement indiqué sur les tubes et emballages. Pour un bac d’eau douce très planté, il faut compter entre 30 et 35 lumens par litre d’eau. Pour un bac-biotope des lacs africains, donc avec assez peu de plantes, il faut comptez 20 lumens par litre.

Puissance (W) : 8 14 15 18 25 30 40 36 58
Longueur (cm) : 15 36 44 60 75 90 104 120 150

Raccordement d’un tube Fluo

Schéma de câblage d'un tube fluo
Schéma de câblage d’un tube fluo

La puissance du tube fluo doit être en corrélation avec à celle du ballast.
Pour raccorder simplement des tubes fluo, vous pouvez employer les embases habituelles, ou bien utiliser simplement des dominos. Ces solutions n’assurent aucune protection contre les risque électrique. Pour plus de sécurité, je vous recommande l’utilisation d’embout étanches disponibles dans le commerce.

Tubes fluo de diamètres 38 et 26 mm
Tubes fluo de diamètres 38 et 26 mm
Embouts étanches pour tubes fluo
Embouts étanches pour tubes fluo
Raccordement direct par dominos sur tubes fluo
Raccordement direct par dominos sur tubes fluo

Une galerie économique

Les aquariums vendu complet dans le commerce ont l’avantage de comporter une galerie adaptée à l’aquarium, avec souvent un système d’étanchéité permettant la supression des couvercles. Ces galeries sont proposée pour un ou 2 tubes, ce qui est souvent insuffisant, notamment pour un bac planté. Il faut alors ruser pour implanter des tubes supplémentaires.

Les « aquario’bricoleurs » seront tentés par la réalisation d’une galerie adaptée, couvrant complètement le bac. La plupart du temps, elle sera réalisée bois, en fonction des goûts et besoins de chacun. Je ne rentre donc pas dans les détails de construction et me limiterai à vous présenter deux photographies de la galerie de mon bac principal et l’époque. Pour une galerie en bois, il est important que l’intérieur de celle-ci soit protégée de l’humidité et ventilé pour éviter tout pourrissement. Cette protection assurera également la réflexion de la lumière afin d’améliorer l’éclairement du bac (du papier aluminium collé convient très bien).

Dans ces galeries, les tubes peuvent être monté sur des luminaires adaptés, tout équipé et de préférence étanche. Il est également possible de bricoler le support et d’alimenter directement les tubes, tel que décrit précédemment. Dans ce cas, je conseil d’éloigner les ballast des zones humide et d’utiliser des embouts étanches.

D’autres solutions moins estétiques peuvent être employées, tel que des gouttières, ou demi tubes PVC, permettant de loger un tube, posés au dessus des couvercles.

Le remplacement des tubes

Ils n’est pas conseillé d’attendre que le tube soit HS pour le changer. Tout au long de son utilisation, le tube vieilli, modifiant son spectre lumineux avec le temps, plus ou moins vite en fonction du modèle. Lorsque les extrémités du tube sont noirci, le spectre est plus que défectueux. Aussi, les aquariophiles adaptent le remplacement des tubes en fonction du modèle et de son utilisation. Ainsi, un tube sera remplacé plus fréquemment sur un aquarium planté que sur un bac non planté, du type lac africain, par exemple. En ce qui me concerne, je remplaçais les tubes Grolux tous les 6 mois lorsque je faisais dans l’amazonien planté, maintenant, il peut m’arriver de dépasser 1 an.

Il est aussi important de ne pas remplacé pour les tubes simultanément, mais de manière décalée, afin de maintenir un spectre lumineux assez constant. Ainsi, pour un bac équipé de 3 à 4 tubes, ceux ci seront remplacés les uns après les autres tous les 2 mois environ, soit 6 à 8 mois par tubes.