Aqua'Technic

Filtration en caisse plastique au dessus de l’aquarium

Comme je le dis toujours, la filtration la plus simple est bien souvent la plus efficace.

Nous allons voir ici, comment réaliser un filtre placé au dessus de l’aquarium. Cette technique de filtration présente plusieurs avantages :

  • installée à l’extérieur de l’aquarium, elle ne prend pas de volume dans le bac
  • Posée sur l’aquarium, elle nécessite une pompe de moindre puissance que si le filtre était placé au dessous de l’aquarium (lié à la colonne d’eau à remonter)
  • L’écoulement de l’eau dans l’aquarium génère une bonne oxygénation
  • Les bactéries peuplant les masses de filtration sont énormément alimentées en oxygène, les rendant plus efficaces.

Mais cette technique présente également des inconvénients :

  • Placé au dessus de l’aquarium, le filtre peut générer une zone d’ombre dans l’aquarium éclairé. Cela peut aussi devenir un avantage, l’espace assombri permettant de créer une zone où les poissons pourront plus facilement se cacher.
  • L’importance de l’échange gazeux lié à la circulation de l’eau n’est pas favorable à un aquarium planté, surtout si celui-ci est alimenté en CO².

Le principe de fonctionnement reste très simple : Une pompe placée dans l’aquarium remonte d’eau dans le filtre, qui s’écoule vers l’aquarium par gravité après avoir traversé les masses filtrantes.

Pour cette réalisation, j’ai utilisé une caisse plastique gerbable avec son couvercle, achetée chez Brico Truc (15 €). L’avantage de ce type de caisse est de s’emboîter les une sur les autres, et donc des disposer d’une bordure  située au dessus du niveau bas de la caisse. Cette bordure peut ainsi être utilisée pour positionner la caisse sur des renforts placés sur le bac, en la bloquant, avec la zone d’écoulement située dans l’aquarium.

La première étape consiste à réaliser un percement en partie haute, pour l’arrivée d’eau. Pour éviter certains désagréments, j’ai percé un trou de 18,5 mm pour introduire en force un tuyau souple de 19 mm. Ainsi, le tuyau se retrouvera bloqué et tout risque de fuite sera évité par cet orifice.

Ensuite, le fond de la caisse est percé de trous, pour laisser l’eau s’écouler vers le bac. Trois solutions sont envisageables :

  • Percer des trous de gros diamètre à l’aide d’une mèche à bois (rapidité de réalisation)
  • Percer une multitude de trous de petit diamètre, qui génèrera un écoulement sous forme de pluie (réalisation plus longue)
  • Réaliser des rainures à la scie sauteuse, ce qui devrait permettre un bon écoulement sous forme de filet d’eau et/ou de pluie (rapidité de réalisation).

Pour ma part, j’ai opté pour cette troisième solution. Les ouvertures devront être réalisées de manière à ce que l’eau s’écoule directement dans le bac et ne s’écoule pas sur un renfort.

Une fois toutes les ouvertures réalisées, la caisse est prête et il ne reste plus qu’à placer les masses de filtration, raccorder la caisse à la pompe immergée et mettre l’ensemble en service.

Pour les masses de filtration, les possibilités sont innombrables. Pour ma part, j’utilise de la mousse polyuréthane bleu, qui est un bon support de filtration, facile d’entretien. Des Biobales sont placées au fond de la caisse, pour maintenir un espace entre le fond et les mousses afin de permettre un bon écoulement de l’eau et éviter les colmatages. Ensuite, deux plaques de mousse sont placée l’une sur l’autre, coincées entre les bords de la caisse.

D’autres matériaux peuvent être envisagés, comme de la pouzzolane, du perlon (en prefiltration)…

Pour finir, et permettre une bonne répartition de l’eau arrivant du bac sur les masses de filtration, j’ai ajouté au dessus de celles-ci une plaque d’Altugass percées que j’avais de coté. Ainsi, l’eau arrive sur la plaque et se répartie sur toute la surface.

 Le filtre est ensuite installé sur les renforts. J’avais prévu leur emplacement en fonction de la caisse, ce qui lui permet d’être bien positionnée et de pouvoir coulisser jusque à l’avant du bac.

Et voilà le filtre en service. Une réalisation simple, peu coûteuse (une trentaine d’euros) et efficace.