Cichlidés du Lac Malawi

Labidochromis caeruleus

Labidochromis caeruleus Fryer, 1956

L’espèce

Labidochromis caeruleus est un Mbunas qui peut atteindre une longueur de 10 à 13 cm. Les femelles sont légèrement plus petites.

Son nom signifie bleu, « qui est de couleur azur », cette forme ayant certainement servie à la description de l’espèce, ce qui peut surprendre, lorsque l’on a à faire à la variété jaune, la plus courante dans le milieu aquariophile.

Le patron mélanique de l’espèce présente donc une grande variabilité, avec des populations dans plusieurs formes de bleu, de blanc et de jaune.

La forme « Electric Yellow », jaune bouton d’or brillante, est la plus populaire en aquarium. Elle possède une bande noire sur les nageoires anale, dorsale et pelviennes. Ces bandes sont plus marquée chez les mâles que les femelles. L’anale et la dorsale se terminant en pointe chez le mâle.

Distribution et Habitat

L. Caeruleus vit dans les habitats rocheux à des profondeurs comprises entre 10 à 25 m. Il est réparti dans un large secteur dans la moitié du nord du lac, de Chirombo Point à Charo du coté Malawi et entre le Cap Kaiser en Tanzanie et Londo au Mozambique, englobant de nombreuses variétés géographiques.
La forme « Electric Yellow » est trouvée entre Charo et Lion’s Cove sur littoral du Malawi dans la partie du Nord-Est du lac.

Alimentation

L. caeruleus est insectivore. Dans son milieu naturel, il picore des insectes et petits crustacés dans les aufwuchs, grâce à ses dents en pincette.
En aquarium, il accepte toutes les nourritures, mais une alimentation à base de krills, d’artémias et spiruline ou d’une mixture à base d’épinards, chair de poisson, crevette et moule est préférable.

Bibliographie

  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 3ème édition – Cichlid Press
  • D. Hassan – Labidochromis caeruleus (Fiche technique) – RFC n° 210, Juin 2001
  • W. Staeck et H. Linke, « Cichlides africains, espèces d’Afrique orientale » – Tetra, édition 1999

Autres ressources sur le web