Aqua'Technic

Les hydres

L’hydre est un petit polype d’eau douce, un cnidaire hydrozoaire, de forme allongée, sans squelette de 1 à 2 cm de longueur, muni d’un orifice entouré de 6 à 10 fines tentacules urticantes.

Classification

  • Règne : Animalia
  • Embranchement : Cnidaria
  • Classe : Hydrozoa
  • Ordre : Hydroida
  • Famille : Hydridae
  • Genre : Hydra Linnaeus, 1758
Hydres dans l'aquarium
Hydres dans l’aquarium

L’hydre possède la capacité de se régénérer rapidement les parties qui lui ont été enlevées.

Elle présente un mode de reproduction asexué et se reproduit par bourgeonnement, si la température de l’eau est adéquate et la nourriture abondante.

Hydre se reproduisant par bourgeonnement.
Hydre se reproduisant par bourgeonnement.

L’introduction d’hydres dans l’aquarium est généralement liée à l’ajout de nouvelles plantes, de bois ou de nourriture vivante prélevée dans le milieu naturel.

Remèdes et traitements contre les hydres

  • Certains pensionnaires de l’aquarium peuvent se nourrir des hydres présentes, en les éradiquant ou en limitant leur prolifération. Les plus réputées sont Macropodus opercularis, Trichogaster trichopterus. Suite à une constatation faite dans mon club, Ancistrus spp. semblent également se nourrir de ces polypes.
  • Les hydres meurent avec une élévation de la température à 36 degré pendant plus de 6 heures. Mais cela nécessite d’enlever tous les poissons et les masses de filtration et certaines plantes qui ne supporteront pas cette élévation de température.
  • Les hydres sont sensibles à l’eau salée. Un traitement à base de sel peut donc être réalisé avec une salinité de 0,4% à 0,5% de l’aquarium pendant 1 semaine. un changement d’eau avec siphonnage des hydres mortes est indispensable après traitement, en faisant toutefois diminuer progressivement la salinité.
  • L’aquarium peut être traité avec du Dolthene qui est un vermifuge pour chien inoffensif envers les les poissons et leurs alevins. Ce produit, disponible en pharmacie et chez les vétérinaire, est à diluer à raison de 1 ml pour 100 litres d’eau.