Aqua'Balades

Nausicaâ, Boulogne sur Mer – 25 août 2000

Fin des vacances d’été 2000 à la maison, je ne pouvais pas rester 15 jours sans une petite sortie. Tout le monde est tenté par une sortie au bord de la mer et la visite d’un bel aquarium surgit. Mais o๠aller?

Boulogne Sur Mer n’étant qu’à 250km, soit 2h20 de route, la décision ne tarde pas trop et le 25 août, c’est parti pour une nouvelle aqua’balade en famille. Direction Nausicaâ.

Organisation de la visite

L’endroit est uniquement tourné vers la mer et la visite s’effectue selon un parcours thématique en 35 étapes et se termine par l’exposition thématique (en option). Le parcours est fléché, mais reste un vrai labyrinthe : on tourne, on monte, on redescend, on remonte, on retourne… A travers celui-ci, on peut découvrir l’ensemble de la réserve océanique de la planète, avec sa faune et sa flore, son équilibre et sa géographie, sa gestion et l’impact de l’homme sur cet équilibre fragile. On peut se rendre compte que la vie dépend des ressources océaniques et que l’homme n’en a pas encore vraiment conscience.

De ce par cours initiatiques, chacun retiendra des thèmes plus que d’autres. Je ne parlerai donc que d’aquariums et de bassin.

Divers bacs en début de parcours,

Le début de la visite est accommodé de plusieurs bacs de différentes dimensions, ayant très aux différents thèmes abordés. Dans un bac de moyennes dimensions, des morues cohabitent avec des loups de mer.

Les morues
Un loup de mer.
Le Mérou Grace Kelly (Chromileptes altivelis), un poissons de toute beauté, dans un bac tout aussi beau.
Un aquarium tropical, habituels chez les aquariophiles spécialisés en eau de mer

Le thon vous connaissez ? Le Thon c’est bon…

Je n’avais jamais vu de thon. Maintenant c’est chose faite. Impressionnant : l’aquarium dans lequel ils sont présentés est une pyramide à 6 coté renversé et suspendu, réalisée en verre et en acier, d’un volume de 45 000 litres. Un vrai diamant, y a qu’à voir la photo.

Le diamant
Le banc de thon

La mangrove.

La mangrove est implantée dans le Tropical Lagoon Village. Ce n’est plus un aquarium, mais un bassin reconstituant une véritable petite mangrove, avec de faux palétuvier et peuplé de nombreux poissons, dont certains connu de nombreux aquariophiles. Dont principalement des tétraodons, Scatofagus argus, Monodactylus argenteus, Toxotes jaculator. En continuant le parcours, on passe sous le bassin et là, à travers une bulle transparente, on peut assister au ballet des poissons autour de nous. J’ai ainsi pu découvrir une belle étoile de mer et un étrange poissons à cornes, Lactoria fornasina, d’après mes recherches

Vu du dessus

Scatofagus argus, Monodactylus argenteus

Vu à travers la bulle

Très certainement Lactoria fornasina

Une étoile

Le bassin à requin.

Toujours dans le Tropical Lagoon Village, c’est dans un immense bassin de 1 200 000 litres, que l’on peut découvrir les requins. Ceux-ci cohabitent en compagnie de dorades et rémoras. Comme pour la mangrove, en suivant le parcours, nous passons sous le tropical Lagoon, les requins deviennent visibles, à travers d’immenses baies vitrées.

Au-dessus du bassin à requins
A coté des requins

Le lagon corallien.

Nous sommes toujours dans le Tropical Lagoon Village lorsque nous arrivons devant un bassin magnifique de 600 000 litres. Il s’agit d’un récif tropical, peuplé de coraux, d’anémones et de nombreux poissons, communs chez nos amis aquariophiles spécialisés en eau de mer. Comme les deux précédents, en arrivant sous le tropical Lagoon, on peut découvrir ce bassin par de grandes baies vitrées pour la partie profonde et par des petites bulles pour les partie de faible hauteur. Cela donne envie de partir sous les tropiques et plonger au milieu de ces merveilles.
Un peu plus loin, des coraux sont éclairés aux UV et dégagent ainsi une lumière de toute beauté.

Un banc de poissons bleutés, on suppose des demoiselles ?

Zebrasoma flavescens, un poisson chirurgien

Un Paracanthurus hepatus

Une quantité et une diversité d'invertébré de tous genres

Une bulle permettant de plonger dans ce fabuleux décors.

De nombreux poissons, avec au premier plan des Heniochus acuminatus

Les coraux éclairés aux UV

Le bassin des lions de mer.

Je ne m’attarderai pas dessus, mais 6 lions de mer de 50 à 140kg sont présentés dans un bassin de 1 000 000 de litres, visible en premier lieu par un tunnel de verre.

Les lions de mer vus à travers le tunel de verre
Vu au dessus du bassin

Le bassin tactile.

Nous arrivons vers la fin de la visite face à un bassin où s’affairent toute une foule. J’arrive tant bien que mal à me faufiler avec mes enfants, pour leur plus grand émerveillement. Le bassin, d’une hauteur d’environ 1m est destiner à permettre au public de toucher, après avoir vu. Dans le bassin cohabitent turbots, morues et roussettes en compagnie de majestueuses raies. C’est d’ailleurs celles-ci qui sont les plus faciles à toucher. Il faut dire qu’elles aiment les caresses sur le ventre, d’une douceur… Mais attention, l’eau est froide.

Majestueuse raie, nageant en surface

Un turbot, pas très agréable au touché

Ma fille Anaà¯s découvre les anémones de mer.

L’exposition thématique.

Notre visite au centre se termine par l’exposition qui est visible moyennant supplément (dommage, vu le prix élevé de l’accès au centre). Cette exposition, à laquelle nous sommes accueillis par une pieuvre, nous entraîne dans les abysses des océans, à la découvertes de créatures étranges. Les animaux présentés restes des animaux assez proches de la surface. Les autres ne pouvant certainement pas être présentées en aquariums sont présentés par des maquettes et des panneaux explicatifs. Très intéressant

De grosses araignées de mer Un nautiles (Nautilus pompilius), rescapé du temps des dinosaures

Pour conclure

Ce centre est un petit bijou, pour découvrir nos océans, malheureusement menacé par l’homme. C’est d’ailleurs le message que laisse passer cette visite initiatique. J’en profite aussi pour passer le message : toutes ces merveilles sont à nous, donc prenons en soins. Cela commence par la terre qui alimente nos rivières qui elles-mêmes alimentent cette immense étendue d’eau que représentent nos océans. Alors prenons-nous en main et préservons notre environnement.

A voir absolument si vous passer dans la région. Pour plus d’information sur la visite initiatique et la découverte de l’ensemble des thèmes, je ne puis que vous conseiller de visiter le site ouebe de NAUSICAÂ en attendant de pouvoir visiter le centre à Boulogne-sur-Mer dans le Pas de Calais.