Cichlidés du Lac Malawi

Aulonocara hueseri

Aulonocara hueseri Meyer, Riehl, & Zetzsche, 1987

Description

Description originale : Meyer, M.K., R. Riehl, and H. Zetzsche. 1987. A revision of the cichlid fishes of the genus Aulonocara REGAN, 1922 from Lake Malawi, with descriptions of six new species (Pisces, Perciformes, Cichlidae). Pages 7-53 in: Klausewitz, W. (ed.). Contributions to the knowledge of the cichlid fishes of the genus Aulonocara of Lake Malawi (East-Africa). Courier Forschungsinstitut Senckenberg 94.

L’espèce a été décrite à partie de spécimens collectés à Likoma Island, le 21 septembre 1989, par l’équipe de Stuart Grant, comprenant 1 holotype mâle (SMF 21138) et 9 paratypes (SMF 21139), dont 6 mâles et 3 femelles.

Etymologie : Le nom de l’espèce est donné en l’honneur de Mr.  Heberhard Hüser.

L’espèce

Les mâles, d’une longueur de 13 cm, présentent des flancs avec un dégradé allant jaune vers le bleu, de sa partie inférieure à supérieure. 7 à 8 barres brunes souvent faciles à distinguer. Sa tête est bleue. Les nageoires anale et dorsale sont jaunes avec des vermiculures bleues. La dorsale présente une bande très foncée surmontée, en bordure de la nageoire, d’un liseré bleuté très clair, qui lui a donné son nom commercial de Aulonocara « White Top ». La nageoire anale présent de nombreuses ocelles.

Aulonocara hueseri
Aulonocara hueseri

Plus petites, les femelles sont brun/jaune avec des barres facilement distinguables. Les nageoires caudales et anales présentent des vermiculures jaunes et quelques ocelles sont visibles sur la nageoire anale.

Distribution et habitat

Aulonocara hueseri est endémique de Likoma Island, où il occupe la partie sabloneuse de l’habitat intermédiaire.

Maintenance / comportement

Aulonocara hueseri est une espèce calme, qu’il est indispensable de faire cohabiter avec d’autres espèces au même comportement et pas très territoriales. Un trio seul peut être maintenu dans un bac de 200 litres, un volume minimum de 300 litres sera nécessaire pour une maintenance avec d’autres espèces au même comportement.

Alimentation

Dans son milieu naturel, Aulonocara hueseri se nourrit de petits invertébrés qu’il extrait du sable.
En aquarium, il accepte paillettes, granulés, nourriture congelée et autres nourritures maison.

Reproduction

Les males défendent un territoire de ponte situé sur le sable, dans de petites cavités entre les rochers.
On rencontre souvent les femelles en bancs de plusieurs dizaines d’individus.

Bibliographie

  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – Cichlid Press – 4ème édition – p. 249 (Aulonocara hueseri)
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – Cichlid Press – 3ème édition – p. 199 (Aulonocara hueseri)
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – Cichlid Press – 2ème édition – p. 199 (Aulonocara hueseri)
  • Ad Konings – Le Guide Back to Nature des Cichlidés du Malawi – Cichlid Press – 2ème édition – p. 60 (Aulonocara hueseri)
  • Patrick Tawil – Les Aulonocara et espèces apparentées – RFC n° 93, novembre 1989
  • Vincent Soliveres – Aulonocara hueseri – RFC n°131, septembre 1993
  • W. Staeck et H. Linke, « Cichlides africains, espèces d’Afrique orientale » – Tetra, édition 1999

Autres ressources sur le web