Cichlidés du Lac Malawi

Champsochromis spilorhynchus

Champsochromis spilorhynchus (Regan, 1922)

Description

Description originale de l’espèce : Regan, C. T. 1922 (janvier) – The cichlid fishes of Lake Nyassa. Proceedings of the General Meetings for Scientific Business of the Zoological Society of London 1921 (pt 4) (no. 36): 675-727, Pls. 1-6.

L’espèce a été décrite à partir du lectotype BMNH 1921.9.6.181 et des paralectotypes BMNH 1921.9.6.182-184 (3).

Synonymes :

  • Haplochromis spilorhynchus Regan, 1922
  • Haplochromis longipes Regan 1922
  • Cyrtocara spilorhyncha (Regan, 1922) [Fishbase]
  • Cyrtocara spilorhynchus (Regan, 1922) [Fishbase]
  • Paratilapia dimidiata (non Günther, 1864) [Fishbase]

Commercialement, Champsochromis spilorhynchus est également appelé Haplochromis Mbwanae. Localement, il est appelé njeruwa (en Chitonga) et parfois tabwa ou damphila.

Champsochromis spilorhynchus, gravure tirée de Regan, C.T. 1922, planche VI
Champsochromis spilorhynchus, gravure tirée de Regan, C.T. 1922, planche VI

L’espèce

De forme élancée, Champsochromis spilorhynchus, est un cichlidés de grande taille, pouvant mesurer, voire dépasser, 35 cm de longueur.

Le patron mélanique présente une barre oblique, en partie haute des flancs, allant du dessus de la tête jusqu’à l’extrémité du pédoncule caudal. L’espèce est principalement caractérisée par une bande oblique lacrymale, formant souvent une tâche, entre le coin de la bouche et l’oeil.

Le patron mélanique des femelles et jeunes mâles est gris argenté. Les mâles matures sont de couleur bleue, avec un liseré blanc en bordure des nageoires anale et dorsale.

Distribution et habitat

Champsochromis spilorhynchus est rencontré dans l’ensemble du lac, ainsi que dans le lac Malombé, où il occupe les habitats sablonneux et vaseux.

Konings précise que Champsochromis spilorhynchus, autrefois fréquemment rencontrée dans son habitat, ne l’est plus que très rarement, à cause d’une pêche intensive. Il est classé comme espèce en danger sur la liste rouge de l’UICN

Comportement et alimentation

Champsochromis spilorhynchus est un prédateur piscivore, se nourrissant notamment de petits Copadichromis et espèces apparentées. Konings précise que cette espèce ne chasse pas à l’affût, mais poursuit ses proies sur de longues distances.

Maintenance en aquarium

La maintenance de Champsochromis spilorhynchus est réservée à des aquariophiles avertis, disposant d’un aquarium de grand volume. Un volume d’eau de 2000 à 3000 litres est un minimum pour maintenir 2 à 3 spécimens, avec une façade de 3 m de longueur au minimum. La population devra être adaptée, avec des espèces de grande taille.

L’alimentation devra être à base de chair de poisson. Occasionnellement il pourra être introduit des espèces de petite taille, élevées à des fins d’alimentation, pour réveiller son instinct de chasseur.

Bibliographie

  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 4ème édition – Cichlid Press – p. 237
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 3ème édition – Cichlid Press – p. 238
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 2ème édition – Cichlid Press – p. 297
  • Ad Konings – Le guide Back to Nature des Cichlidés du Malawi – 2ème édition – Cichlid Press – p. 191
  • Georges F. Turner – Offshore Cichlids of Lake Malawi – 1996 – p. 144

Plus d’info sur le Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *