Cichlidés du Lac Malawi

Iodotropheus sprengerae

Iodotropheus sprengerae Oliver & Loiselle, 1972

Description de l’espèce

Description originale : Oliver, M.K., and P.V. Loiselle. 1972. A new genus and species of cichlid of the mbuna group (Pisces: Cichlidae) from Lake Malawi.
Revue de Zoologie et de Botanique Africaines 85: 309-320.

L’espèce a été décrite partir de 8 spécimens : holotype BMNH 1971.9.8.5 (mâle mature de 79.1 mm de longueur standard) et 7 paratypes BMNH 1908.10.27.50-57 (1 mâle de 76 mm de longueur standard et 2 femelles de 45.5 et 46.5 mmm) et USNM 2070-13-15 (3 mâles de 62 à 82.8 mm de longueur standard et 1 femelle de 73.2 mm).

Synonymes :

  • Iodochromis sprengerae (Oliver & Loiselle, 1972)
  • Iodochromis sprengeri (Oliver & Loiselle, 1972)
  • Melanochromis perspicax (non Trewavas, 1935)
  • Petrotilapia tridentiger (non Trewavas, 1935)
  • Iodotropheus declivitas Stauffer, 1994

Appellations commerciales :

  • Cichlidé rouillé
  • Cichlidé lavande
  • Melanochromis Brevis

Le nom de l’espèce est donné en l’honneur de Mme Kappy Sprenger, aquariophile chevronnée, auteur d’articles aquariophile et artiste californienne. Mme Kappy Sprenger s’est particulièrement intéressée à notre Iodotropheus, qui était très populaire, et ses efforts persistants pour que l’espèce soit décrite.

Konings considère Iodotropheus sprengerae comme une espèce ancienne par rapport à de nombreuses autres peuplant le lac et qu’il pourrait donc être un mbuna des plus primitifs.

En 1994, Stauffer a décrit Iodotropheus declivitas, à partir de spécimens collectés à Boadzulu Island. Koning, en 2007, considère cette espèce comme une population de Iodotropheus sprengerae, la distinction entres ceux-ci étant jugées insuffisantes pour nommer une population spécifique. Les différences portent notamment sur une variation du patron mélanique et le nombre de dents de l’os pharyngien inférieur plus important sur la population de Boadzulu Island.

L’espèce

Iodotropheus sprengerae est un mbuna mesurant une dizaine de centimètres de longueur.

Les femelles présente un patron mélanique similaire aux mâles, légèrement plus terne. Le dos, la tête et le cou sont de couleur brune à orange rouille. La région operculaire et les flancs sont de couleur variable lavande à bleu-violet saturé. La région ventrale est sombre blanc. La nageoire dorsale est orangée avec des stries bleu et présente une bande submarginale sombre. La nageoire anale comprend un à cinq pseudo-ocelles.

Distribution et habitat

Iodotropheus sprengerae est distribué dans le bras sud-est du lac Malawi et n’est rencontré que sur les îles voisines de Chinyamwezi Island et Chinyankwazi Island, ainsi Boadzulu Island, plus au sud. Il occupe l’habitat rocheux sans sédiments et les zones de rochers de l’habitat intermédiaire, à des profondeurs variant entre 3 et 40 m.

Distribution de Iodotropheus sprengerae
Distribution de Iodotropheus sprengerae

Avec une répartition très limitée, Iodotropheus sprengerae est classé comme quasi menacée sur la liste rouge de l’UICN :

Comportement et alimentation

Iodotropheus sprengerae est une espèce non territoriale, à l’instar de nombreuses espèces de Labidochromis.

Iodotropheus sprengerae est un omnivore qui se nourrit dans la couche biologique (aufwuchs), présente sur les rochers. Il la grignote en enfonçant ses dents au maximum, pour en extraire un maximum de matière nutritive.

Maintenance en aquarium

Iodotropheus sprengerae compte parmi les premières espèces importées du lac Malawi, dès les années 1970. Notre mbuna a été collecté par Davies et sa famille, exportateurs de poissons d’aquarium, basés à Cape Maclear, au Malawi. Il a circulé dans le commerce aquariophile sous sous de nombreux noms incorrects, dont Petrotilapia tridentiger, qui a bénéficié de la plus large utilisation.

L’espèce est assez courante dans le milieu aquariophile et facile à maintenir en aquarium, notamment du fait de son tempérament plutôt calme.

Iodotropheus sprengerae peut être maintenu en trio, dans un aquarium d’au minimum 300 litres.

Galerie photo

Bibliographie

  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 4ème édition, p. 101 [Iodotropheus sprengerae]
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 3ème édition, p. 94 [Iodotropheus sprengerae]
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 2ème édition, p. 90 [Iodotropheus sprengerae]
  • Ad Konings – Le guide Back to Nature des Cichlidés du Malawi – 2ème édition p. 127 [Iodotropheus sprengerae]
  • Oliver, M.K., and P.V. Loiselle. 1972. A new genus and species of cichlid of the mbuna group (Pisces: Cichlidae) from Lake Malawi. Revue de Zoologie et de Botanique Africaines 85: 309-320.

Plus d’informations sur le Web

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *