Cichlidés du Lac Malawi

Tyrannochromis macrostoma

Tyrannochromis macrostoma (Regan, 1922) est l’espèce type du genre.

Description de l’espèce

Description originale : Regan 1922, « The Cichlid Fishes of Lake Nyassa »; Proceedings of the General Meetings for Scientific Business of the Zoological Society of London 1921 (pt 4) (no. 36); p. 719.

L’espèce a été décrite comme Haplochromis macrostoma, à partir d’un unique spécimen de 26 cm de longeur totale (22.5 cm de longueur standard), l’holotype unique BMNH 1921.9.6.200, dont le lieux de collecte n’est pas connu.

L’étymologie du nom d’espèce vient du grec « macro », qui signifie grand, et « stoma », qui signifie bouche, en référence à la taille importante de sa bouche,

Synonymes :

  • Haplochromis macrostoma Regan, 1922
  • Haplochromis maculiceps Ahl, 1927
  • Haplochromis polyodon Trewavas, 1935
  • Cyrtocara polyodon (Trewavas, 1935)
  • Tyrannochromis polyodon (Trewavas, 1935)
  • Haplochromis maculiceps Ahl, 1926
  • Cyrtocara maculiceps (Ahl, 1927)
  • Tyrannochromis maculiceps (Ahl, 1926)

Appellations commerciales :

  • Black Belly

L’espèce

Tyrannochromis macrostoma est un grand Cichidé du lac Malawi, qui atteint aisément les 35 cm.

Il se distingue par un pédicelle prémaxilaire arrivant presque entre les deux yeux, alors qu’il est plus court chez Tyrannochromis nigriventer. Il présente un nombre élevé de variations morphologiques, y compris au sein d’une même population. Selon Konings, ces variations ont certainement semé le trouble chez certains scientifique, donnant lieu, notamment, à la description de Tyrannochromis maculiceps et T. polyodon, finalement mis en synonymie. Konings base son raisonnement sur une analyse de 72 spécimens dans plus de 20 localités.

Son patron mélanique est variable, avec une bande latérale noir. La partie ventrale et inférieure des flancs et de la tête est variable et peut être de couleur claire ou brun foncé à noire, chez les mâles matures et femelles en reproduction. Cette couleur ventrale foncée lui a donné lieu à l’appellation commerciale de Black Belly. Les mâles reproducteurs présentent un patron de couleur bleu intense.

Distribution et habitat

La distribution de Tyrannochromis macrostoma couvre l’ensemble du lac Malawi, où il préfère l’habitat intermédiaire et parfois l’habitat rocheux peu profond riche en sédiment.

Alimentation, comportement et reproduction

Notre cichlidé est un prédateur piscivore ayant développé une technique de chasse particulière. Après avoir localisé sa proie, s’incline vers le bas, à 45° environ, et se penche légèrement afin de fixer sa proie avant de fondre dessus.

Les mâles reproducteurs sont isolés et construise un site de ponte d’environ 50 cm de diamètre, contre un rocher. mâle actif construit un mur de sable semi-circulaire contre un rocher. Les femelles assurent la garde des jeunes après les avoir relâché, pendant quelques semaines.

Maintenance en aquarium

Compte tenu de sa taille et de son comportement de prédateur, la maintenance de Tyrannochromis macrostoma nécessite un grand aquarium. Je recommande une longueur de minimale de 2.5 à 3 m pour une largeur de 80 cm et une hauteur d’eau minimale de 70 cm, soit 1400 à 2000 litres minimum.

Il devra être maintenu avec des espèces de grande taille. Pour son alimentation, il est judicieux de lui fournir occasionnellement des proies, en complément de nourriture, pour son instinct de prédateur.

Plus d’informations

Bibliographie

  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 2007, 4ème édition, p. 253
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 2001, 3ème édition, p. 146
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 1995, 2ème édition, p. 141
  • Ad Konings – Le guide Back to Nature des Cichlidés du Malawi – 2003, 2ème édition p. 202
  • J. Snoeks & M. Hanssens – Identification Guideline non-Mbuna – The Cichlid diversity of Lake Malawi : Identification, distribution and taxonomie – Cichlid Press – 2004, p. 309
  • Dr. Ethelwynn Trewavas – The genus Tyrannochromis Eccles & Trewavas, 1989 – Le Cichlidés Yearbook volume 1, p. 36 – 1992 – Cichlid Press
  • G. Aerts – Fiche technique : Haplochromis macrostoma – RFC n°85 , p. 17 – Association France Cichlid
  • Frédéric Grenet & D. Dahy – Les prédateurs du Malawi – RFC n°150 , p. 6 – Association France Cichlid
  • Walter Deproost – Tyranochromis macrostoma – RFC n°262 , p. 33 – Association France Cichlid

Plus d’info sur le Web

Plus d’info sur le Web

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *