Cichlidés du Lac Malawi

Melanochromis loriae

Melanochromis loriae Johnson, 1975

Description

Description originale de l’espèce : Johnson [D. S.] 1975:21, Fig. [Today’s Aquarist v. 2 (no. 1). Melanochromis loriae a été décrite à partir de deux spécimens (holotype USNM 214175 et 1 paratype USNM 214176).

Synonyme :

  •  Melanochromis parallelus Burgess & Axelrod, 1976

Appellations commerciales :

  • Melanochromis White Auratus
  • Melanochromis Parallelus
  • Auratus noir et blanc

Etymologiquement, l’espèce est nommée en l’honneur de Lori Lombardo, fille de l’importateur du spécimen type.

En 1976, W. E. Burgess & H.R. Axelrod. 1976 ont décrit Melanochromis parallelus à partir de 2 spécimens collectés par le docteur Axelrod en octobre 1974 (un holotype femelle USNM 215029 et 1 paratype mâle USNM 215030-31), ainsi que 2 paratypes supplémentaires fournis par Messieurs Jack Freiberg et John Lombardo. L’étymologie du nom d’espèce fait référence aux bandes parallèles qui apparaissent sur la robes des mâles et femelles.

En 2012, Konings et Stauffer, par une description détaillée, ont mis en synonymie Melanochromis parallelus Burgess & Axelrod 1976 avec Melanochromis loriae Johnson 1975, dans le cadre d’une révision du genre Melanochromis.

L’espèce

Melanochromis Loriae est une appellation commerciale utilisée, à tort, pour désigner Melanochromis dialeptos.

Melanochromis loriae présente un net dichromatisme sexuel.

Les mâles ont un patron mélanique bleu foncé à noir, avec deux bandes de couleur bleu clair et beige. La première part de l’œil et se prolonge jusqu’au centre du pédoncule caudale. La seconde est placée sur le dos, à la base de la nageoire dorsale. La nageoire dorsale est noire avec les pointes bleu clair. Chez certains mâles les pointes postérieurs de la dorsale sont jaunes. La nageoire caudale présente des rayons clairs translucides et une bordure extérieur jaune. La nageoire anale présente un fond principalement noir avec la partie ventrale claire et de 0 à 3 ocelles orange à jaune sur le bord postérieur. Les nageoires pelviennes sont noires avec une bordure bleu clair. Les nageoires pectorales présentent des rayons gris à noir avec la membrane translucide.

Chez les femelles le patron mélanique est blanc crème avec trois petites bandes interorbitaires noires et deux larges bandes de couleur noire sur les flancs. La première part de l’œil et se prolonge jusqu’au centre du pédoncule caudale. La seconde est placée sur le dos, à la base de la nageoire dorsale. Les nageoires dorsale, anale et pelviennes présentent une bande submarginale noire. La nageoire caudale présente des taches et stries noires. Les nageoires pectorales sont translucides et claires.

Distribution et habitat

Melanochromis loriae est distribué dans la partie nord du lac Malawi, où il occupe l’habitat rocheux sans sédiments.

Alimentation, comportement et reproduction

Melanochromis loriae est un omnivore. Il se nourrit d’algues et de petits invertébrés, qu’il prélève sur les rochers. Il se nourrit également de plancton qu’il va chercher dans la colon d’eau. Melanochromis loriae présente également un comportement « nettoyeur », picorant les parasites et fongosités présents sur le corps d’haplochrominiens. Ces derniers vont au devant de leur soigneur et garde la pose, le temps de se faire déparasiter.

Bibliographie

  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel  – 4ème édition  – Cichlid Press – p. 105 et 144 [Melanochromis parallelus]
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel  – 3ème édition  – Cichlid Press – p. 99, 102 et 135 [Melanochromis parallelus]
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel  – 2ème édition  – Cichlid Press – p. 63, 97, 132 et 169 [Melanochromis parallelus]
  • Ad Konings – Guide Back to Nature des Cichlidés du Malawi – 2ème édition – Cichlid Press – p. 141 [Melanochromis parallelus]
  • Georges F. Turner – Offshore Cichlids of Lake Malawi – p. 33 [Melanochromis parallelus]
  • W Deproost – Melanochromis parallelus (fiche technique) – RFC n°234, décembre 2003
  • Konings et Stauffer 2012 – Review of the Lake Malawi genus Melanochromis (Teleostei: Cichlidae) with a description of a new species. Zootaxa 3258:

Plus d’informations sur le Web


Editions de l’article

12 avril 2005 : Edition initiale de l’article sous Melanochromis parallelus, avec une unique photo.
3 mars 2012 : Ajout de photos (réalisée chez Aqua Treff en 2011).
19 novembre : Reprise de l’article sous Melanochromis loriae avec ajout de contenu et photos.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *