Cichlidés du Lac Malawi

Pseudotropheus johanii

Pseudotropheus johanii (Eccles, 1973)

Pseudotropheus johanii (Aqua Treff, mars 2011)
Pseudotropheus johanii (Aqua Treff, mars 2011)

Synonymes

  • Melanochromis johannii (Eccles, 1973)

L’espèce

Eccles décrivit l’espèce en 1973, comme Pseudotropheus johannii, en l’honneur de John James, pêcheur local.

Pseudotropheus johannii est un Mbuna de 10 à 12 cm de longueur maximale pour les mâle et 8 à 10 cm pour les femelles. Il possède une petite bouche, avec la machoire inférieure plus courte que la machoire supérieure.
Le patron mélanique du mâle est bleu foncé à noir, avec 2 bandes plus ou moins régulière, bleu clair à blanc sur le corps. La première va du front à la nageoire caudale et la seconde, des nageoires pectorales à la nageoire caudale. Une troisième bande est située au centre de la nageoire dorsale. Le haut des nageoires dorsale et caudale, ainsi que le bas des nageoires pelviennes, anale et caudale présentent un liseré presque blanc. La nageoire anale présente des lignes de même couleur.
L’espèce présente un dichromisme sexuel très prononcé puisque la femelle, est complètement jaune doré, presque orangé. Parfois, les femelles s’assombrissent au point d’approcher le patron mélanique des mâles. J’ai pu constater ce phénomène chez moi, ce qui m’a fortement interloqué, jusqu’à la lecture de l’article de Corinne Vallot (RFC n° 148), qui confirma mes doutes.

Distribution et Habitat

Pseudotropheus johannii est distribué dans la partie Sud-Est du lac, entre Chuanga, au Mozambique, et Makanjila, au Malawi, ou il niche dans l’habitat rocheux intermédiaire. L’espèce type fut pêchée près de Cap Ngombo.

Comportement

Pseudotropheus johannii n’est pas vraiment territoriale, hormis lorsqu’il défend un site de ponte provisoire. Son comportement intraspécifique peut être assez agressif.

Maintenance – Alimentation

Un aquarium de 250 litres est un minimum pour un trio, avec de préférence un seul mâle. Un volume plus important sera nécessaire pour une maintenance avec d’autres Mbunas. Cette espèce est de près liée à Pseudotropheus cyaneorhabdos et P. Interruptus. Ils ne doivent donc pas être maintenus dans un même aquarium, pour limiter tout risque d’hybridation.
L’aquarium comprendra une décors à forte tendance rocheuse, avec de nombreuses cachettes.
En aquarium, il accepte une nourriture variées, en quantité modérées, afin de leur éviter de faire du gras. Des crevettes, artémias et compléments de paprika auront tendance à donner une belle robe aux femelles.

Reproduction

La ponte a lieu en T. Sitôt pondus, les oeufs sont pris en bouche par la femelle. La fécondation a lieu dans la cavité buccale. Une fois le frai terminé, la femelle se retire dans un endroit abrité. Le lâché des alevins a lieu au bout de 21 jours, parfois un peu plus. Les alevins sont de la même couleur que la femelle.

Pseudotropheus johanii, couple
Pseudotropheus johanii, couple

Bibliographie

  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 3ème édition – Cichlid Press
  • W. Deproost – Melanochromis johanni (fiche technique) – RFC n° 231, septembre 2003
  • C. Vallot – Melanochromis johanni – RFC n° 148, avril 1995

Autres ressources sur le web