Cichlidés du Lac Malawi

Sciaenochromis gracilis

Sciaenochromis gracilis (Trewavas, 1935)

Synonymes et nom commerciaux

Synonymes

  • Haplochromis gracilis Trewavas, 1935
  • Mylochromis gracilis (Trewavas, 1935)
  • Maravichromis gracilis (Trewavas, 1935)
  • Cyrtocara gracilis (Trewavas, 1935)

Noms commerciaux

  • Torpedo
  • Dark Line Torpedo

L’espèce

Sciaenochromis gracilis semble plus proche des Sciaenochromis que des Mylochromis, mais compte tenu de l’imbroglio qui est loin d’être éclairci, il est difficile de prôner une dénomination « incontestable ».
Il s’agit d’un prédateur mesurant 22 à 25 cm de longueur, de forme allongée avec une tête pointue dotée d’une grande bouche. Son corps est traversé par une bande diagonale, bien visible sur les jeunes mâles, les mâles dominés et les femelles.
Le patron mélanique des mâles est bleu/vert à jaunâtre sur les flancs. La nageoire dorsale est jaune avec des vermiculures bleutées et présente en sa partie supérieure, 3 liserés qui s’estompent vers l’arrière : un légèrement noir, surmonté d’un blanc, lui-même surmonté d’un jaune. Les nageoires pelviennes sont noires avec un liseré bleu très clair. L’anale est jaune avec un dégradé de noir. La caudale est jaune avec des vermiculures bleues et une légère bande noire dans sa partie inférieure.
Les femelles sont de couleur grise.

Sciaenochromis gracilis (Abysse, février 2005)
Sciaenochromis gracilis (Abysse, février 2005)

Distribution et habitat

Sciaenochromis gracilis est distribué dans la partie sud du lac, où il occupe l’habitat sablonneux à des profondeurs de 10 à 25m.

Alimentation

Sciaenochromis gracilis est un prédateur qui se nourrit de petits poissons chassés sur le sable. Konings l’a vu chasser Maylandia livingstonii, à Senga Bay, en « lançant », sans résultat, sa tête dans les coquilles de Lanistes qui les abritaient.

Reproduction

Les mâles reproducteurs construisent et défendent un nid d’environ 50 cm de diamètre. La femelle pond de petits oeufs qui sont fertilisés dans sa cavité buccale. En fin d’incubation, elles lachent une centaine de jeunes de petite taille.

Bibliographie

  • Ad Konings – Guide Back to Nature des Cichlidés du Malawi – 2ème édition – Cichlid Press
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – 3ème édition – Cichlid Press
  • F. Grenet et D. Dahy – Les prédateurs du Malawi – RFC n° 150, juin 1995
  • C. Tridon – Les Mylochromis – RFC n° 173, novembre 1997

Autres ressources sur le web

Sciaenochromis gracilis (Abysse, février 2005)
Sciaenochromis gracilis (Abysse, février 2005)