Cichlidés du Lac Malawi

Aulonocara saulosi

Aulonocara saulosi Meyer, Riehl, & Zetzsche, 1987

Description

Description originale : Meyer, M.K., R. Riehl, and H. Zetzsche. 1987. A revision of the cichlid fishes of the genus Aulonocara REGAN, 1922 from Lake Malawi, with descriptions of six new species (Pisces, Perciformes, Cichlidae). Pages 7-53 in: Klausewitz, W. (ed.). Contributions to the knowledge of the cichlid fishes of the genus Aulonocara of Lake Malawi (East-Africa). Courier Forschungsinstitut Senckenberg 94.

L’espèce a été décrite à partir de spécimens collectés le 12 novembre 1984 par l’équipe de Stuart Grant, au sud de Masinje, sur la côte Est du lac, comprenant 1 holotype mâle (SMF 21149) et 9 paratypes (SMF 21150), dont 6 mâles et 3 femelles.

Etymologiquement, le nom de l’espèce est donné en l’honneur de Saulos Mwale, chef pêcheur de Stuart Grant, à Salima au Malawi, aujourd’hui décédé.

L’espèce

L’espèce a été importée et commerclisée sous les noms de Aulonocara Special, Aulonocara Greenface et Aulonocara Green Metallique.

Aulonocara saulosi est une espèche du groupe stuartgranti, proche de Aulonocara hansbaenschi, avec un patron plus sombre. Son patron mélanique est de couleur bleu, moins intense que ce dernier, avec une bande orange un peu délavée sur les flancs, située après les oercules et pouvant se prolonger en dégrader vers l’arrière chez certaines variétés. Il mesure une douzaine de centimètre pour les mâles, les femelles restant légèrement plus petites.

Distribution et habitat

Aulonocara saulosi est distribué sur la cote Est du lac, de manière dispersée, de Undu Reef, au sud des rives tanzaniène aux rives est du Malawi. Ad konings en a observé à Undu et Hai reef, Londo, Likoma Island et Tsano rock dans le sud du lac.

Aulonocara saulosi occupe l’habitat intermédiaire où il semble avoir une nette préférence pour les parties sabloneuses.

Aulonocara saulosi, in situ à Likoma
Aulonocara saulosi, in situ à Likoma

Maintenance en aquarium

L’espèce est assez paisible et ne pose pas de problèmes particulier. Un bac de 250 litres est un minimum, pour maintenir un trio. L’aquarium comprendre quelques roches et une vaste étendue de sable.

Bibliographie

  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – Cichlid Press – 4ème édition, p. 253 (Aulonocara saulosi)
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – Cichlid Press – 3ème édition, p. 203 (Aulonocara saulosi)
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – Cichlid Press – 2ème édition, p. 203 (Aulonocara saulosi)
  • Ad Konings – Le guide Back to Nature des Cichlidés du Malawi – Cichlid Press – 2ème édition p. 64 (Aulonocara saulosi)
  • Jérôme Thierry – Aulonocara saulosi – RFC n°125, janvier 1993, p.7 – AFC
  • Patrick Tawil – Les Aulonocara et espèces apparentées – RFC n°93, novembre 1989, p.10 – AFC

Plus d’info sur le Web