Cichlidés du Lac Malawi

Aulonocara nyassae

Aulonocara nyassae Regan, 1922

Systématique & taxinomie

Description originale : Regan, C.T. 1922a. The cichlid fishes of Lake Nyassa. Proceedings of the Zoological Society of London 1921: 675-727 & Plates I-VI.

A l’origine, l’espèce a été décrite à partir de 3 syntypes BMNH 1921.9.6.220 à 222, collectés par Wood au début du XX ème siècle, mais sans précision du lieux de prélèvement. Ultérieurement, 2 des synthypes eux ont renommé en Aulonocara guentheri Eccles, 1989. Le spécimen restant (BMNH 1921.9.6.220) ayant servi de base à l’illustration de la description de Regan, fut conservé comme lectotype de Aulonocara Nyassae.
En 1995, dans sa révision des espèces d’Aulonocara sabulicoles, Konings a réxaminé 7 spécimens (4 mâles et 3 femelles), MRAC 94-56-P-24 à 30, qu’il a lui même collecté en décembre 1989 à Mazinzi Bay

Aulonocara nyassae est l’espèce type du genre Aulonocara Regan, 1922. Ethymologiquement, le nom d’espèce fait référence au lac Nyassa, l’ancien nom du lac Malawi.

Synonyme : Aulonocara nyasensis Regan, 1922

L’un des premier Aulonocara ayant été exporté du Malawi, sous l’appellation Blue Peacock, a été à tort identifiées comme Aulonocara nyassae, alors qu’il s’agissait d’une variante d’Aulonocara hansbaenschi, capturés à Cobue au Mozambique.

Aulonocara nyassae, holotype (BMNH 1921.9.6:220). tiré de Regan, 1922 (planche V, fig. 1)
Illustration d’Aulonocara nyassae, tirée de Regan, 1922 (planche V, fig. 1)

L’espèce

Aulonocara nyassae présente une forme allongée et mesure une douzaine de centimètres de longueur. Les mâles de Mazinzi Bay sont légèrement bleutés avec une tâche jaune sur le dessus de la tête. Les barres semblent assez estompées. Les femelles restent gris-argenté, avec des barres légèrement marquées ou invisible et des tâches ovoïdes dans la nageoire anale.

Aulonocara nyassae, fraichement capturé à Mazinzi Reef (photo Ad Konings)
Aulonocara nyassae, fraichement capturé à Mazinzi Reef (photo Ad Konings)

Morphologiquement, Aulonocara nyassae peut être distingué des autres espèces d’Aulonocara sabulicole, par les caractéristiques générales suivantes :

Distribution et habitat

La distribution d’Aulonocara nyassae semble être limitée à une partie du bras sud-est du lac. Eccles l’a collecté au sud de Boadzulu Island et Konings l’a observé et photographié à Mazinzi Bay.
Il occupe l’habitat sablonneux, à plus de 15 mètres de profondeur, où il fourrage en groupe de 10 à 25 individus.

Comportement et reproduction

Aulonocara nyassae se nourrit de la manière caractéristique des autres espèces du genre, en prélevant de petits animalcules, qu’il détecte dans le substrat grace à ses pores sensoriels.

Les petits groupes rencontrés dans l’habitat semblent ne comporter qu’un seul mâle coloré, qui présente un comportement territorial. L’espèce ne semble pas construire de site de ponte.

Aquariologie

L’espèce semble n’avoir jamais été importée, bien que son nom ait été donné à tort, comme appellation commerciale d’autres espèces d’Aulonocara du groupe pétricole.

Bibliographie

  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – Cichlid Press – 4ème édition, p. 356 (Aulonocara nyassae)
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – Cichlid Press – 3ème édition, p. 278 (Aulonocara nyassae)
  • Ad Konings – Les Cichlidés du Malawi dans leur milieu naturel – Cichlid Press – 2ème édition, p. 279, 280 (Aulonocara nyassae)
  • Ad Konings – Une révision des espèces sabulicoles du genre Aulonocara – Le Cichlidés yearbook volume 5, p. 26 – 1995 – Cichlid Press
  • Vincent Soliveres – Aulono-passion : Les Aulonocara ou l’histoire d’une passion – RFC n° 251, p.16 – Association France Cichlid

Plus d’info sur le Web