Aqua'Balades

Océanopolis, le pavillon polaire (août 2002)

Original, le pavillon polaire permet de découvrir la faune des mondes glacés des pôles de notre terre, ainsi que les climats et leurs variations sur la surface du globe.

De forme circulaire, ce pavillon présente deux grands bassins géants, visibles par de grandes baies en double vitrage. Le double vitrage, vous le comprenez est destiné à isoler les bacs et éviter la condensation, l’eau ayant une température de 8°C.

La manchotière

La manchotière comprend un grand bassin d’un volume de 250 m3 d’eau et d’une longueur de 30 m. Le décors environnant illustre les paysages subantarctiques battus par le vent et la neige. Trois espèces de manchots y sont présentées en colonie d’une quarantaine de spécimens, observables sous l’eau comme en surface. S’ils évoluent lentement, à pied, le long des falaises, il en est tout autrement en plongée, ces oiseaux se transformant en véritables torpilles aérodynamiques. Ils sont tellement rapide qu’il m’a été impossible de réaliser une photo acceptable.

Les phoques de l’arctique

Le secteur des phoques de l’arctique est le second et dernier grand bassin du pavillon polaire. Cette zone comprend un bassin plus grand que la manchotière, avec 1 000 000 de litres et une banquise artificielle réalisée avec de la vrai glace (comme dans les patinoires). La température de l’eau est de 8 ° et celle de l’air plus froide avec 4°, présentant les conditions climatiques estivales du pôle Nord. Les phoques peuvent être observés sur et sous l’eau, comme sur la banquise artificielle. Comme pour les manchots, les photos en plongée n’ont pas été possibles.

Espace ludique et station Concordia

Le pavillon polaire comprend un vaste espace d’information sur les divers écosystèmes polaires, l’abondance et la diversité des espèces antarctiques, la vie dans les glaces.

Une reconstitution allégée de la base Concordia installée au pôle nord, permet de découvrir les climats de la Terre, ainsi que de découvrir comment sont analysées les variations climatiques passées grâce à l’étude de carottes de glace reconstituées


Océanopolis, l’aquarium de Brest